Si vous avez un doute, oui, ce passage est sans nul doute insolite pour les touristes qui visitent Paris pour la première fois ou qui ne connaissent pas bien la capitale. Si vous êtes parisien de longue date, vous connaissez certainement déjà ce passage. Toujours est-il que vous ne connaissez peut-être pas son histoire et certains détails insolites.

Situé à quelques pas du quartier Montorgueil – plus précisément de Turbigo – et dispose d’un accès depuis la rue Dussoubs, ce passage est couvert et fait face au passage du Bourg-l’Abbé. Il a été créé en 1825 et porte ce nom car il est venu remplacer l’hôtel qui portait ce même nom et depuis il est resté dans son jus, c’est ce qui fait d’ailleurs tout son charme. La grande verrière a été installée en 1845.

Sa structure en métal et fer forgé lui a conféré une durabilité et sa hauteur de 12 mètres lui donne toute sa dimension et justifie son nom "Grand-Cerf". La verrière rajoute toute la lumière nécessaire pour sublimer l’ensemble.

Que peut-on trouver au passage du Grand-Cerf ?

On y retrouve des boutiques, principalement des bijoux, du mobilier et des objets design. Mais également des boutiques très pointues autour du tricot, des luminaires… Les locations y sont présentent depuis la fin du 19ème siècle.

Deux faits insolites à noter :

  • Une scène de film a été tournée en 1960 dans ce passage,
  • Malgré le fait qu’on soit dans un passage avec des commerces qui fleurent bon l’ancien temps, une vingtaine de commerces acceptent le bitcoin depuis… 2016 !

Un extrait d’un documentaire :