Adossé au musée national des arts asiatiques Guimet, à Paris, dont les différentes collections regroupent quelques-uns des plus grands trésors de l’art asiatique se niche un endroit à découvrir de toute urgence : le Panthéon Bouddhique. Ce jardin d’inspiration japonaise constitue un prolongement en parfaite cohérence avec une visite au sein de ce musée.

Un cadre enchanteur à découvrir

Situé dans le 16ème arrondissement de Paris, le pavillon Bouddhique est un espace vert à l’accès entièrement gratuit et qui s’étend sur pas moins de 450m². Ce dernier est le fruit d’un aménagement savamment orchestré et datant de 1991. Toute personne se rendant dans ces lieux sera immédiatement charmée par son atmosphère zen et son décor composé en majorité par des bambous géants, de charmants ponts en bois et un espace aquatique apaisant.

Une décoration soignée dans les moindres détails

Outre son aménagement, une visite au panthéon Bouddhique mérite également le détour grâce à son pavillon spécialement consacré aux artistes japonais. Ce dernier sert aussi régulièrement lors des différentes cérémonies du thé organisées par le musée Guimet et qui offrent un riche aperçu de la culture et de la richesse de la tradition japonaise. Une autre étape clé de la visite du panthéon Bouddhique sera la découverte de ses collections qui ont pour la plupart été ramenées par Emile Guinet de ses nombreux séjour au Japon. Un autre atout du lieu sera également de voir l’hôtel particulier qui fut l’ancien domicile du banquier et président de la Chambre de Commerce des États-Unis de 1852 à 1922, Alfred Heidelbach.

Informations utiles

Pour visiter ce jardin insolite en plein cœur de Paris, ce dernier se trouve au 19 avenue d’Iéna, dans le 16ème arrondissement.
Pour s’y rendre en métro, il suffit de prendre la ligne 9, sortie Iéna, ou la ligne 6, sortie Boissière.