L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

A Paris, ils sont de plus en plus nombreux, ces brasseurs et ces amateurs de la célèbre boisson à bulle, à proposer des cours/atelier de Brassage de la légendaire mousse. Des ateliers qui attirent du monde, tant la passion pour cette boisson " des jours de foot " est en France passée au rang de quasi-institution.

Ils sont nombreux les brasseurs, jeunes et fougueux qui se sont lancés dans la confection et la mise en vente de leur marque de bières ! Derrière ce qu’on pourrait appeler une vague passionnelle zythologique (ou biérologique au choix) qui a déferlée sur la France.

Confectionner soi-même une bière

Pour les parisiennes et les parisiens intéressés, il est possible de suivre des ateliers de formation pour confectionner sa propre cuvée de bière. Bien souvent les participants peuvent repartir avec leur production, et lorsque ce n’est pas le cas, ils auront toutes les cartes en main pour (avec un peu de matériel) réaliser leur propre bière à domicile. Pour cela Google est votre ami, sinon regardez du côté des événements Facebook ou sur les sites des différentes micro-brasserie de la capitale.

La bière fait partie des alcools les plus consommés dans la capitale comme ailleurs dans l’Hexagone. En 2015 on comptait plus de 20,6 millions d’hectolitres consommés en 1 an… soit une moyenne de 30L / habitant.

La boisson / sport national ?

Le pays compte près de 800 brasseries et micro-brasseries, et ils s’en ouvre chaque mois de nouvelles. Il faut dire que le marché est vaste. Les petits brasseurs artisanaux ont connus un net essor avec l’arrivée du bio et de la ferveur pour les produits locaux.

On pouvait lire en 2015 dans les colonnes de 20minutes :

Les gens ont découvert que la bière pouvait avoir du goût ", s’exclame Simon Thillou, qui fait partie de ces onze brasseurs d’Ile-de-France qui organisent le Paris Beer Week, qui met l’accent notamment sur les nouveautés et les saveurs. Certaines de ces bières parisiennes ont d’ailleurs été primées au dernier salon de l’Agriculture. Dans la catégorie des bières blondes à haute fermentation, La Parisienne a par exemple remporté la médaille d’argent et le bronze avec sa bière brune. Mais le " succès " de ces marques réside aussi dans le phénomène de " consommer local ".